WHV/PVT Australie : préparez votre arrivée

Ça y est, vous avez reçu votre Working Holiday Visa (WHV), à vous l’aventure australienne ! Maintenant il faut préparer son départ et surtout son arrivée. Le passage à l’immigration, les démarches administratives, les premiers jours sur place, etc. Voici toutes les informations à savoir !

01/02/2024

Vous êtes à bord du dernier avion à destination de l’Australie (et oui, ce pays du bout du monde se mérite). C’est maintenant que vous réalisez qu’il y a plusieurs démarches administratives primordiales à effectuer pour réussir votre arrivée et bien préparer le début de votre WHV Australie. Heureusement, vous êtes au bon endroit pour découvrir tout ce qu’il vous reste à faire afin que votre WHV démarre en toute tranquillité. C’est parti !

L’arrivée à l’aéroport en Australie

L’Incoming Passenger Card

Lorsque vous serez dans l’avion, le personnel à bord vous remettra une petite fiche de renseignements que vous devrez compléter : il s’agit de l’Incoming Passenger Card. Si vous n’en avez pas, pas d’inquiétude vous en trouverez avant de vous rendre à l’immigration.

Sur cette petite fiche, que vous allez devoir complémenter, plusieurs informations personnelles vous serons demandées :

  • le numéro du vol,
  • votre intention de vivre en Australie pour les 12 prochaines mois,
  • vos maladies,
  • vos condamnations,
  • vos coordonnées en Australie,
  • votre contact d’urgence,
  • etc.

On vous demandera également si vous avez du matériel de camping, de randonnée etc, répondez « Oui » car il sera inspecté. C’est un contrôle très simple : l’agent d’immigration vous dira si oui ou non votre matériel est assez propre ou si vous devez le nettoyer, afin de respecter l’environnement.

Avant de partir en direction de l’Australie, pensez à bien nettoyer l’ensemble de vos équipements. En effet, les forces de défense australiennes sont très vigilantes quant au risque de biosécurité pour l’Australie. Assurez-vous que vos équipements personnels soient propres. S’il y a de la boue, de la terre, des végétaux, des insectes ou traces d’animaux, il est possible que vos équipements soient inspectés, nettoyés ou confisqués. Plus d’infos…

Si vous répondez « Non » alors que c’est le cas, vous pourriez devoir payer une amende pour fausse déclaration ! Ayez donc toujours des réponses éclairées aux questions qui vous sont posées, afin d’éviter toutes mésaventures à l’arrivée.

SmartGate passage ou le passage traditionnel

Attention cela ne fonctionne pas pour les Belges !

Le SmartGate passage s’agit d’un contrôle automatique aux frontières, auquel vous présentez votre passeport afin de récupérer une carte magnétique à conserver, puis vous vous dirigez vers une seconde porte qui vous identifiera et tadam, votre WHV est activé ! Si la borne ne fonctionne pas, vous trouverez un agent tout près pour vous aider.

Parfois, on vous demande de présenter votre preuve de fonds ou votre e-visa, mais cette vérification est très rare. Si vous n’avez pas reçu votre e-visa par mail, ce qui arrive, pensez à prendre une capture d’écran de l’état “granted” de votre ImmiAccount, elle servira de preuve.

N.B Il n’y a plus de tampon sur votre passeport, votre visa est électronique.

Si vous êtes Belge, ou que vous préférez simplement passer par le passage traditionnel, c’est très simple. Il suffit de vous diriger directement vers un agent d’immigration. Dans ce cas, votre passeport et documents de voyages pourront vous être demandés. De même que pour le passage “automatique” via le SmartGate passage, il se peut que votre passeport ne soit pas marqué, puisque votre visa est électronique. Pensez aussi à prévoir vos documents de preuve (visa « Granted » et preuve de fonds), ils vous seront peut-être demandés (même si les contrôles son très rares).

Votre attestation d’assurance

On ne vous le répétera jamais assez : prenez une assurance WHV. Elle est obligatoire et très utile pour vous couvrir tout la durée de votre WHV Australie..

Les frais médicaux sont élevés, de même que d’hospitalisation ou de rapatriement. Vous trouverez de nombreux témoignages en ligne, de pvtistes en Australie qui ont dû débourser des sommes très importantes pour leur santé. À contrario, certains n’ont rien eu à payer car ils avaient leur assurance !

À titre d’exemple, vous pourriez devoir débourser des dizaines de milliers d’euros pour être rapatrié dans votre pays d’origine.

Globe WHV vous couvre pour la durée de votre WHV, pour moins de 400 euros pour 1 an ! Vous bénéficiez même d’un bon plan en passant par le lien indiqué, directement sur la page dédiée.

La biosécurité qu’est-ce que c’est ?

Vous irez ensuite récupérer vos bagages et c’est à ce moment que vous remettrez votre Incoming Passenger Card et le document remis à votre passage à l’immigration, à un douanier.

Vous pourrez alors soit quitter la zone avec vos bagages, soit les faire examiner.

Ensuite, vous êtes libre de quitter l’aéroport ! C’est ainsi que commence votre WHV et votre aventure australienne, pour les 12 prochains mois.

L’arrivée en Australie : les premières démarches administratives sur place

Les démarches sont nombreuses lorsque l’on arrive dans un nouveau pays et peuvent parfois paraître un peu floues. Pas de panique, elles sont simples et rapides à exécuter. Une fois arrivé en Australie, prenez quelques heures pour récupérer de votre long voyage, puis assurez-vous de vous occuper rapidement de ces démarches. Plus tôt elles sont effectuées, plus rapidement votre WHV pourra véritablement commencer.

En début de WHV Australie, voici celles que vous allez devoir réaliser :

  • souscrire un abonnement téléphonique,
  • ouvrir un compte bancaire,
  • obtenir votre TFN,
  • choisir votre Superannuation,
  • vous inscrire auprès du consulat de votre pays d’origine. Ce n’est pas obligatoire, mais c’est conseillé, si vous devez refaire vos papiers d’identités en urgence par exemple,

Le téléphone en Australie

Avant de vous envoler pour l’Australie, vérifiez que votre téléphone n’est pas verrouillé par votre opérateur actuel. Ensuite, vous avez deux options : soit vous optez pour un forfait international (auquel cas cette démarche ne vous concerne pas), soit vous avez suspendu ou résilié votre ligne téléphonique française, auquel cas vous aurez besoin d’un numéro australien. Cette formalité est assez simple à réaliser. Voici comment procéder…

Il existe trois gros opérateurs en Australie que sont Telstra, Optus et Vodafone. Si vous êtes plusieurs à voyager ensemble, prenez différents opérateurs afin de multiplier vos chances d’avoir du réseau dans les zones les plus reculées !

Bien sûr il existe aussi des opérateurs low-cost qui appartiennent à ces gros opérateurs cités plus haut. Ils ne dispensent pas forcément la même qualité de réseau, ni la même couverture en totalité mais vous garantissent de dépendre de leur qualité.

Ne vous laissez pas influencer par le pourcentage de population couverte par le réseau, car la population est concentrée sur les côtes. 70 % de population couverte par un opérateur ne veut pas dire que 70 % du territoire australien est couvert !

En tant que pvtistes, l’offre la plus adaptée serait une offre prépayée car elle s’adapte à votre quotidien. Si vous êtes en ferme dans une zone reculée alors vous n’utiliserez pas votre téléphone. Si vous êtes en ville vous serez plus susceptible de l’utiliser en revanche, alors vous pourrez mesurer votre consommation et peut-être changer de formule.

Peu importe votre choix d’opérateur, vous aurez trois options pour ouvrir votre numéro :

  1. L’arrivée à l’aéroport : des stands éphémères sont à disposition pour profiter des offres dédiées par Vodafone, Telstra ou encore Optus.
  2. En boutique : comme vous l’auriez fait dans votre pays d’origine, vous pouvez vous déplacer directement dans une boutique et ouvrir votre forfait.
  3. En supermarché : ça peut paraître surprenant mais pour les opérateurs low-cost type Aldi Mobile, il vous suffit de vous rendre en supermarché, au niveau des caisses et de choisir le forfait qui vous convient le mieux. Dans le pack remis, vous trouverez la carte sim et le code d’activation pour pouvoir bénéficier de votre forfait.

L’ouverture d’un compte en banque

Il se peut que votre banque actuelle ait un partenariat avec une une banque australienne, alors renseignez-vous avant de partir, ainsi vous pourrez retirer de l’argent sans frais dans ces banques.

Avec votre statut, la banque vous proposera d’ouvrir un compte courant, pour vos dépenses courantes et un compte épargne. Ces deux comptes vous permettent de séparer vos économies de vos achats quotidiens et de transférer l’argent entre vos comptes en fonction de votre besoin.

Il existe 4 banques principales en Australie : ANZ, Commonwealth Bank, Westpac, National Australia Bank. Chez certaines banques, vous pouvez pré-ouvrir votre compte en banque avant d’arriver afin de n’avoir plus qu’à finaliser l’ouverture une fois sur place. Attention, toutes les banques ne le proposent pas.

  • La Westpac est recommandée par beaucoup de détenteurs d’un WHV. Elle propose une offre nouveaux arrivants dont une gratuité des frais bancaires la première année par exemple.
  • L’ANZ n’a pas d’offre particulière pour les nouveaux arrivants mais est plus arrangeante si vous avez moins de 25 ans car les frais initiaux de 5 $AU par mois peuvent être annulés. Vous aurez notamment une carte de débit pour vos dépenses.
  • La Commonwealth Bank retire les frais de votre première année si vous ouvrez un compte en ligne. Sinon, ils vous seront retirés si vous avez moins de 25 ans. Pour les autres, ils sont de 4 $AU.
  • La NAB propose une offre sans frais mensuel accompagnée d’une carte débit. Il s’agit du NAB Classic Banking Account.

Quels documents apporter pour ouvrir un compte en banque ?

Vous aurez besoin de plusieurs documents :

  • votre passeport,
  • d’un numéro de téléphone australien ou français tant qu’il est actif (alors souscrivez à un forfait avant d’ouvrir votre compte bancaire),
  • une adresse fixe qui peut être votre auberge, votre Airbnb, votre logement même temporaire,
  • votre visa,
  • une adresse e-mail.

La banque peut vous demander votre numéro fiscal afin d’ouvrir votre compte. Pour les Français, vous le trouverez sur votre dernier avis d’imposition. Pour les Belges, il s’agit du numéro du registre national, de 11 chiffres. Enfin, les canadiens devront fournir leur NAS.

Important : ouvrez votre compte en banque sous 6 semaines, passé ce délai la démarche peut devenir plus compliquée. La démarche est immédiate et vous recevrez votre carte sous une semaine.

Vous partez en couple en WHV Australie ? Sachez que vous avez la possibilité d’ouvrir un compte bancaire commun. Il suffit de le préciser lors de votre démarche. Pensez bien à demander deux cartes bancaires afin de faciliter les retraits d’argent lors de votre aventure.

Après avoir signé quelques documents liés à l’ouverture de votre compte bancaire, l’ouverture est instantannée. Vous devrez toutefois patienter environ 7 jours pour recevoir votre carte bancaire australienne. Assurez-vous de préciser à votre conseiller bancaire que vous souhaitez que la carte soit envoyée directement en agence, afin de pouvoir la retirer facilement.

La demande de TFN

Indispensable pour travailler en Australie, le Tax File Number (TFN) est un numéro personnel à transmettre à tous vos employeurs. En Australie, les impôts sont prélevés à la source ; ainsi, si vos revenus annuels ne dépassent pas 45 000 $, vous serez soumis à un taux d’imposition de 15%. Sans ce numéro, le taux d’imposition atteint 45%.

La demande de TFN prend généralement 28 jours à être traitée. Plus tôt vous la faites, plus rapidement vous recevrez votre TFN.

Il est possible de commencer à travailler avant d’avoir obtenu votre TFN, mais vous disposez de 28 jours pour le fournir à votre employeur. Dans le cas contraire, vous serez taxé à 45%. Cependant, vous pourrez récupérer les taxes payées en trop via la déclaration de revenus à la fin de l’année fiscale.

La demande de TFN s’effectue en ligne sur le site de l’ATO (Australian Taxation Office) et ne peut pas être anticipée. Cette démarche est gratuite et très simple à effectuer. N’hésitez pas à lire notre article : La demande de TFN, on vous accompagne !

Le choix de votre Superannuation

La Superannuation représente votre cotisation pour la retraite (oui, même pendant un PVT en Australie, la retraite est prise en compte). Avant de commencer à travailler, vous avez deux options :

1. Choisir votre propre fonds.
2. Opter pour le fonds de votre employeur.

Une fois inscrit, votre Superannuation démarre dès que vous commencez à travailler.

Par la suite, vous n’avez pas grand-chose à faire, car c’est à votre employeur de verser vos cotisations sur votre compte Superannuation, en plus de votre salaire.

Il est bon de noter que vous êtes éligible à la Superannuation quel que soit votre salaire mensuel et quelle que soit votre forme de contrat de travail (temps plein, temps partiel ou occasionnel). Ainsi, comme tous les travailleurs en Australie, votre employeur doit vous verser vos cotisations de retraite au taux de Super en vigueur (11% de vos revenus bruts à partir du 1er juillet 2023).

Nous vous invitons à lire notre article dédié : Qu’est-ce que la Superannuation et comment la choisir ?

L’inscription au Consulat de France

Si vous prévoyez de rester en Australie plus de 6 mois, il est vivement recommandé de vous inscrire auprès du consulat de France à Sydney, le seul consulat français en Australie. L’inscription se fait facilement en ligne, avec la fourniture de quelques documents justificatifs.

L’inscription consulaire présente plusieurs avantages, notamment :

Faciliter le renouvellement de vos pièces d’identité (passeport, carte d’identité).
Être inscrit sur les listes électorales et pouvoir voter lors des élections.
Bénéficier de réductions pour la légalisation de certains documents.
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article détaillé sur le site du Service Public : Inscription consulaire au registre des Français établis à l’étranger.

Et ensuite ?

Le logement

Si vous souhaitez intégrer une colocation, il faudra aller vite car beaucoup de working holidayers sont désireux de rejoindre ce genre de logement. En revanche, l’accès y est très simple.
Le logement se paye à la semaine en Australie, c’est donc ainsi que le loyer est présenté dans les annonces. Nous avons résumé ici les différents types de logement en Australie.

Attention aux arnaques ! Tout comme il en existe partout ailleurs, vous pouvez trouver des annonces frauduleuses et des propriétaires peu scrupuleux lors de vos recherches.

Le travail

Pour retrouver tous les types d’emplois que vous pourriez envisager en Australie, consultez la page dédiée.

Vous pouvez choisir de travailler dans un emploi dans votre domaine, qui vous permet de mettre en avant vos compétences et votre formation déjà acquise. Si en revanche vous décidez d’avoir un emploi plus ponctuel, vous pourriez être intéressé par le service, le fruit picking, l’housekeeping (très populaire en Australie, notamment dans les grandes villas !).

Le bénévolat existe également, vous pouvez faire un tour sur les site HelpX ou Workaway pour trouver votre bonheur par exemple.

Tout comme le logement, attention aux annonces trop alléchantes qui pourraient s’avérer être une arnaque, on vous en parle dans l’article “Arnaque à l’emploi en Australie”.

Bénéficier du bon plan Ulysse : votre réservation est accompagnée de 1 bagage en soute inclus.

Et maintenant, que l’aventure commence !

Commentaires (0)

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Laissez un commentaire

Lire d'autres articles