WHV/PVT Australie : préparez votre départ

Vous avez votre WHV, vous y êtes presque, votre départ pour l’Australie n’est plus qu’à quelques semaines, quelques mois. La préparation peut faire peur, mais heureusement, on vous a prévu et résumé chaque étape pour vous accompagner pas à pas.

01/02/2024

1. Prendre son billet d’avion

Qui dit départ, dit moyen de transport. Pour vous rendre en Australie, il y a de (très) fortes chances que vous preniez l’avion. Vous pouvez prendre un A/R ou un aller simple pour vous rendre en Australie. Dans ce cas, il vous faudra une somme supplémentaire aux 5 000 $AU demandés en preuve de fonds, afin de couvrir votre billet retour.

Pour booker votre billet d’avion au meilleur prix, utilisez des comparateurs de prix et visitez les sites des compagnies aériennes.

Avec le bon plan Ulysse : votre réservation est accompagnée de 1 bagage en soute inclus, jusqu’à 40 kg !

2. Comment bien s’assurer ?

L’assurance WHV n’est pas obligatoire. Toutefois, pour un pays comme l’Australie (et pour tout autre voyage d’ailleurs), elle est fortement recommandée. Les frais de santé sont élevés en Australie. Vous pouvez vite vous retrouver face à un imprévu ou dans une situation inconfortable à cause d’une hospitalisation par exemple. L’Australie est éloignée de chez vous, il est donc important que vous soyez sûr de la manière dont vous serez pris en charge si vous en avez besoin.

Globe WHV vous couvre depuis de nombreuses années et propose l’assurance pour l’équivalent de 33 euros par mois. Pour l’Australie vous pouvez choisir de la prendre pour l’année complète ou la renouveler au bout de quelques mois avant que votre contrat n’expire.

N.B Vous devez souscrire à l’assurance et donc ouvrir votre contrat depuis votre pays de départ.

Votre assurance débutera le jour de votre arrivée, c’est-à-dire le jour de l’activation de votre WHV Australie. Consultez notre page dédiée à l’assurance pour connaître tous les détails et conditions de souscription.

3. Dans quelle ville s’installer ?

Nous vous avons résumé sur cette page ce que les grandes villes d’Australie ont à vous offrir, où elles se situent et ce que vous pouvez y faire comme activités. Certains d’entre vous choisiront d’ailleurs la région en fonction de leurs hobbies en plein air et par conséquent la saison de leur départ.

Les saisons y sont inversées et dépendent également de la région que vous choisirez. Si vous cherchez le soleil constant, commencez par une région ensoleillée au moment de votre départ pour changer par la suite de ville et suivre le soleil !

En fonction du job que vous recherchez, évitez d’arriver entre mi-décembre et fin janvier. Ces mois correspondent aux vacances d’été des Australiens. Ils seront donc souvent prioritaires pour décrocher des petits jobs temporaires.

Notez également que beaucoup de pvtistes arrivent entre septembre et février, mais chacun sa deadline ! Vous trouverez votre place et surtout vos propres critères pour vous envoler à l’autre bout du monde.

4. Préparer un budget réaliste

En dehors de la preuve de fonds (traduite) de 5 000 $AU qui vous est demandée, il peut parfois être compliqué d’estimer votre budget sur la totalité de votre WHV.
Tout dépendra de votre projet sur place, de votre possibilité d’économiser, de votre intention d’acquérir ou non un véhicule, de vivre grâce au WWOOFing, etc. Il est donc souvent recommandé d’avoir plus que la somme exigée. En effet, elle pourrait fortement diminuer si vous ne trouvez pas tout de suite du travail ou un logement à bon prix. Le maître mot alors : anticiper.

Les premières dépenses peuvent être catégorisées selon les grandes lignes suivantes :

  • le transport : le trajet de l’aéroport à votre logement en bus ou en VTC, un titre de transport d’une grande ville.
  • Le logement : la ou les premières semaines de loyer, les premières nuits ou premières semaines en auberge de jeunesse (si vous n’avez pas anticipé le paiement). Prévoyez d’ajouter 2 à 4 semaines de loyer d’avance souvent demandées par les logeurs pour les appartements. N’oubliez pas, en Australie le loyer se paye toutes les semaines.
  • Les sorties et les repas.

Il est d’ailleurs toujours utile d’apporter une somme en liquide pour vos premières petites dépenses !

L’argent liquide

Il est disponible et à portée de main directement ce qui est donc plutôt pratique. En revanche, vous pouvez perdre votre argent liquide alors ne retirez pas toutes vos économies !

Transfert d’argent

Il est plus sécurisant de prévoir de transférer des fonds, comme ça, pas de risque de perdre le liquide retiré ! En revanche, il faudra quelques jours pour avoir accès à ces fonds. Il vous faudra avoir un compte bancaire en Australie.

Retirer de l’argent

Votre argent sera directement disponible en liquide et vous pourrez retirer au gré de vos besoins. En revanche, si votre banque n’est pas partenaire d’un établissement australien, des frais s’appliquent et peuvent être élevés. Vous aurez aussi certainement un plafond de retrait.

5. Faire un check up avant de partir

On vous recommande de faire le tour des spécialistes chez qui vous avez l’habitude de vous rendre, histoire de partir en étant tout neuf. Si vous portez des lunettes, anticipez un possible changement de vue par exemple, ou allez faire un contrôle chez le dentiste si vous voulez éviter les frais trop élevés de l’Australie.

L’assurance WHV couvre les frais médicaux des pépins qui vous arrivent durant le WHV/PVT Australie. Par contre, les visites de contrôle ne vous seront pas remboursées. De manière générale, les dépenses couvertes sont les problèmes survenus pendant le WHV. Les maladies chroniques par exemple ne sont pas couvertes. Pensez à vous rapprocher de la CFE (caisse des français à l’étranger) pour compléter votre couverture.

Pour les femmes, pensez à faire le point auprès de votre gynécologue avant votre départ, afin de vous faire prescrire votre moyen de contraception par exemple.

Faites les vaccins qu’il vous manque, vous devez être à jour ! De plus, si vous avez prévu de voyager, renseignez-vous sur les vaccins demandés et prévoyez également des traitements contre le paludisme/malaria par exemple si vous vous rendez en Asie.

6. Les papiers administratifs et les documents indispensables.

Partez du principe que tous vos documents importants doivent être scannés et envoyés sur votre propre adresse mail ainsi que enregistrés dans un drive par exemple. Vous serez ainsi garanti de toujours les retrouver quelque part : passeport, permis de conduire, preuve de fonds, visa, et après votre arrivée en Australie, ajoutez votre numéro de TFN, visite médicale, ABN, etc.

Si vous êtes sous IOS, vous pouvez d’ailleurs scanner vos documents et les enregistrer dans vos notes. Scannez également vos ordonnances ou documents médicaux contenant les équivalents australiens de vos traitements, ainsi que votre attestation d’assurance, type Globe WHV.

Si vous avez besoin de faire traduire vos documents par un traducteur officiel, certifié NAATI, vous pouvez bénéficier de notre bon plan : Altius Language Services.

7. Trouver votre logement

Vous pouvez choisir de réserver quelques nuits dans une auberge de jeunesse avant de trouver un logement, ou bien loger chez l’habitant via AirBnB par exemple. Cela peut être une solution temporaire en attendant de trouver un logement en colocation ou en location !

Certains voyageurs choisissent aussi de faire du CouchSurfing, qui est littéralement “squatter” sur le canapé de votre hôte.

Consultez les différents types de logements que vous pourriez choisir pendant votre WHV Australie, ainsi que les arnaques auxquelles faire attention en WHV !

8. Les démarches administratives

Votre demande de permis international

Cette démarche est totalement gratuite, mais peut être assez longue. On vous conseille donc de le faire assez tôt dans votre préparation de départ (elle peut prendre jusqu’à 9 mois !).
Notez que depuis le début de l’année 2023, les États du Queensland et du Western Australia n’acceptent plus le permis international. Prévoyez donc de faire traduire votre permis Français. Vous devrez donc vous tourner vers un traducteur agréé NAATI.

Suspendre vos droits et prévenir les administrations de votre pays

Si vous êtes en cours de droit à France Travail (anciennement Pôle Emploi), vous devez prévenir que vous quittez le territoire afin de fermer votre compte. Vous n’avez pas le droit de toucher vos droits français à l’étranger !

Vous devez également prévenir la sécurité sociale et les impôts de votre départ, afin de couper vos droits et faire le relai avec votre pays de destination.

De plus, vous pouvez vous renseigner sur la CFE et y souscrire au besoin. Il s’agit de la Caisse des Français à l’Étranger. Elle vous couvre à hauteur des remboursements en France, et vient compléter dans certains cas bien spécifiques, votre assurance santé.
Prévenez votre banque afin de faire retirer certaines cotisations ou prélèvements inutiles par exemple. Cela vous permettra de faire le tri dans vos abonnements et mettre à jour ce dont vous aurez encore besoin et ce qui ne vous servira plus.

Commentaires (2)
Pizzo
|
08/04/2024
|
15:29

Je souhaiterais faire un whv en Australie

editor
|
09/04/2024
|
15:44

Bonjour,
Tu es au bon endroit pour entamer simplement les démarches en vue d’obtenir ton WHV pour l’Australie. Pour débuter, je t’encourage à consulter cette page : https://whvaustralie.com/demande-whv-pvt-australie/

Laissez un commentaire

Lire d'autres articles