Travailler plus de 6 mois pour le même employeur : interdictions et exceptions

Lorsque vous partez en Working Holiday Visa, vous prévoyez probablement de travailler. Comme partout, il y a des règles et des obligations à respecter en Australie, notamment dans le cadre d’un WHV. Une règle primordiale à connaître est que vous ne pouvez pas travailler plus de 6 mois pour le même employeur. Dans cet article, nous allons vous expliquer en détail cette interdiction et vous présenter les quelques exceptions possibles dans certaines situations.

04/07/2024

Lorsque vous obtenez votre WHV Australie, vous vous engagez à ne pas travailler plus de 6 mois pour le même employeur. Si vous n’avez jamais fait attention à cette règle, on va tout vous expliquer.

Les personnes concernées par cette interdiction

Toutes les personnes ayant obtenu un Working Holiday Visa, que cela soit pour une 1ère, 2ème ou 3ème année son concernées par cette règle.

Si vous ne le savez pas encore, le WHV Australie à la particularité d’être renouvelable pour une 2ème ou pour une 3ème année. Pour en savoir plus…

Cette interdiction s’applique aussi lorsque vous êtes dans le cadre d’un Bridging visa (visa temporaire), en attendant de recevoir votre renouvellement de visa.

En résumé, quel que soit le type de travail que vous exercez (temps plein, temps partiel, bénévole), vous ne pouvez pas travailler plus de 6 mois pour le même employeur. Cependant, certaines exceptions peuvent s’appliquer…

Les exceptions qui peuvent s’appliquer

Depuis le 1er janvier 2024, certains emplois vous permettent de travailler plus de 6 mois pour le même employeur SANS DEMANDER D’AUTORISATION.

Voici les cas, les domaines et les emplois concernés :

  1. Travailler dans différents lieux, mais pour le même employeur. Sans dépasser la règle des 6 mois pour chaque lieu.
  2. Les emplois liés à la culture des plantes ou des animaux (dans toute l’Australie).
  3. Les emplois liés à la réparation des zones impactées par des catastrophes naturelles (dans toute l’Australie).
  4. Les emplois liés à un secteur d’activité « critique ». Notamment les emplois dans l’agriculture, dans la transformation d’aliments, dans la santé, dans les soins des personnes âgées, dans la garde d’enfants et dans le tourisme et l’hôtellerie (dans toute l’Australie).
  5. Les emplois dans certaines industries comme la pêche, la perliculture, l’arboriculture et l’abattage d’arbres, la construction, les mines (dans le nord de l’Australie uniquement).

Maintenant, entrons vraiment dans le détail pour comprendre chacune de ces exceptions et voir si vous êtes concernés.

1 – Travailler dans différents lieux en Australie

Dans le cas où votre employeur vous propose de travailler dans différents lieux en Australie (même si c’est dans la même entreprise), vous n’avez pas besoin d’obtenir une autorisation de la part du gouvernement australien.

Par contre, la règle reste la même, vous ne pouvez pas dépasser la durée des 6 mois au même endroit.

Voici quelques exemples pratiques où cette règle s’applique :

  • travailler dans une même chaîne d’hôtels, mais dans des lieux différents,
  • travailler pour deux franchises indépendantes, mais dans des lieux différents,
  • travailler dans des écoles à différentes adresses,
  • travailler dans des établissements de santé à différentes adresses,
  • travailler pour une entreprise avec un seul ABN, mais dans deux différents vergers,
  • travailler pour la même filiale, mais avec un ABN différent sur les fiches de paie,
  • travailler comme freelance pour un même client plus de 6 mois, dans le cas où ce n’est pas l’unique client de votre entreprise,
  • travailler pour des franchises indépendantes, même si elles ont le même nom (Macca’s, Hungry Jack’s, Starbucks, etc),
  • travailler en présentiel puis en télétravail, ou inversement est considéré comme un changement de lieu.
2 – Travailler dans la culture végétale ou animale

Pour cette section, c’est plutôt clair. Dans le cas où vous travaillez dans la culture des plantes ou des animaux, n’importe où dans le pays, vous avez la possibilité de travailler plus de 6 mois pour le même employeur.

Une nouvelle fois des exemples précis sont transmis par le gouvernement australien pour pouvoir vous éclairer sur les jobs concernés :

  • la récolte des fruits et légumes,
  • le conditionnement des fruits et légumes,
  • la taille des vignes et des arbres,
  • l’entretien des cultures,
  • la culture de plantes, de champignons ou de leurs produits,
  • la transformation de produits végétaux,
  • l’entretien des animaux (lié à une activité commerciale),
  • la transformation de produits animaliers (tonte, boucherie, tannage, emballage, etc),
  • la fabrication de produits laitiers à partir de matières premières.

Toutefois, certains emplois ne sont pas éligibles à cette autorisation de travail supplémentaire. On pense notamment à tout ce qui est rattaché à l’entretien des jardins (paysagiste), ou à la détention et la gestion d’animaux à des fins touristiques ou récréatives, mais également tous les emplois qui concernent une transformation secondaire de produits animaliers.

Vous recherchez un emploi en ferme ? Consultez notre carte interactive qui recense plus de 800 adresses de fermes à travers toute l’Australie.

3 – Travailler dans des zones impactées par des catastrophes naturelles

Vous le savez, l’Australie a souvent été marquée par des épisodes d’inondations et d’incendies ravageurs. C’est pourquoi, les emplois liés à la construction, récupération ou restitution de biens, d’animaux de ferme ou d’animaux sauvages, sont éligibles à cette extension de temps de travail.

Voici quelques exemples précis, des emplois payés ou bénévoles, éligibles :

  • le travail de récupération ou de restitution de terres, de biens, d’animaux (sauvages ou non),
  • le bénévolat dans les zones sinistrées,
  • le travail de récupération ou de restitution de services, de terrains, de cours d’eau, de propriétés ou d’infrastructures,
  • le travail lié à la coordination d’organisme gouvernementaux, communautaires, fédéraux, d’évacuation ou étatiques.
4 – Travailler dans un secteur d’activité « critique »

Si vous travaillez dans un emploi lié à l’agriculture ou la transformation de produits végétaux ou animaux à destination de la consommation (humaine ou animale), vous avez la possibilité de travailler plus de 6 mois pour le même employeur sans avoir à demander une autorisation.

Si vous travaillez dans le domaine de la santé, c’est le même principe. Si vous êtes : médecin, infirmier/infirmière, personnel médical (même dans l’administratif), dans l’imagerie médicale (radio, etc), dans l’installation ou la maintenance de machines ou même dans les services de nettoyage. Alors, vous êtes concernés par cette extensions de droit.

Si vous travaillez dans un service de soin pour les personnes handicapées ou âgées, vous avez la possibilité de travailler plus de 6 mois pour le même employeur sans avoir à demander une autorisation.

Si vous travaillez dans le tourisme et l’hospitalité, trois domaines d’activités seront concernés par cette autorisation de travail de plus de 6 mois pour le même employeur sans autorisation. Soit :

  • le domaine des hébergements. C’est-à-dire de tous les emplois en lien avec des établissements accueillant du public (hôtels, motels, chambres d’hôtes, auberges de jeunesse, campings, caravans parks, etc), ainsi que les emplois d’entretien ménagers.
  • Le secteur du service. C’est-à-dire de tous les emplois qui concernent les cafés, restaurants, le service de restauration à emporter ou en entreprise (les bars, pubs, tavernes, etc).
  • Le secteur du tourisme. C’est-à-dire tous les emplois en lien avec les activités touristiques du pays. Par exemple : guide et opérateur touristique, instructeur d’activités en plein air (plongée), chauffeur de bus touristiques, guide ou directeur de galeries ou de musées, salarié dans une agence de voyage ou dans un centre d’informations touristiques, salarié sur des lieux d’événements ou de divertissement (concerts, rencontres sportives, festivals, etc).
5 – Les emplois dans certaines industries du nord de l’Australie

Si vous décidez de travailler dans le nord de l’Australie dans les domaines suivants : pêche, perlage, abattage et culture d’arbres, construction, mines ; alors vous n’avez pas besoin de demander d’autorisation pour travailler plus de 6 mois pour le même employeur.

Voici les codes postaux éligibles du nord de l’Australie :

  • Queensland

4472, 4478, 4481, 4482, 4680, 4694, 4695, 4697, 4699 à 4707, 4709 à 4714, 4717, 4720 à 4728, 4730 à 4733, 4735 à 4746, 4750, 4751, 4753, 4754, 4756, 4757, 4798 à 4812, 4814 à 4825, 4828 à 4830, 4849, 4850, 4852, 4854 à 4856, 4858 à 4861, 4865, 4868 à 4888, 4890 à 4892, 4895.

  • Western Australia

0872, 6537, 6642, 6646, 6701, 6705, 6707, 6710 to 6714, 6716, 6718, 6720 to 6722, 6725, 6726, 6728, 6740, 6743, 6751, 6753, 6754, 6758, 6760, 6762, 6765, 6770.

  • Northern Territory

Tout l’État est éligible.

Demander une autorisation

Si vous ne vous trouvez dans aucun des cas mentionnés précédemment, vous avez la possibilité de demander une autorisation dans deux situations spécifiques pour espérer travailler plus de 6 mois pour le même employeur :

  • Si votre demande de deuxième ou troisième visa est en cours de traitement.
  • Si votre employeur rédige une lettre expliquant que votre travail est essentiel (pour lui et pour le pays).

Pour cela, il sera nécessaire de compléter le formulaire en ligne afin de soumettre une demande officielle d’autorisation de travail de plus de 6 mois pour le même employeur.

Commentaires (0)

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Laissez un commentaire

Lire d'autres articles