Combien coûte un 4×4 en Australie ?

Vous envisagez de partir en Australie avec un WHV pour vivre une véritable aventure ? Vous rêvez de parcourir les coins les plus reculés du pays à bord d’un 4×4 aménagé, de gravir des dunes de sable et de rouler sur des plages désertes et paradisiaques ? Alors, il est temps de réfléchir à l’achat d’un véhicule adapté. Dans cet article, nous vous donnons toutes les informations nécessaires sur le budget à prévoir pour réaliser votre rêve. Rien n’est laissé au hasard, afin que vous n’ayez aucune mauvaise surprise à votre arrivée. Prenez des notes, cela vous sera très utile !

26/06/2024

Lorsqu’on pense à l’Australie, l’image de la vanlife vient souvent à l’esprit. Pourtant, un autre moyen de transport y est également très populaire : le 4×4.

Idéal pour les grands aventuriers, ce véhicule offre de nombreux avantages. Notamment celui de sortir des sentiers battus et d’explorer des endroits inaccessibles autrement et sans difficulté.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le marché des 4×4, qu’ils soient aménagés ou non, est très répandu en Australie. Surtout auprès des Australiens eux-mêmes. Effectivement, les Australiens, amoureux de la nature et du hors-piste, préfèrent souvent de gros 4×4 aménagés pour parcourir les vastes étendues du pays. D’ailleurs, ce type de véhicule est particulièrement accessible dans les régions ouest, sud, nord et centrale de l’Australie. Par contre, il est souvent moins commun d’acheter un 4×4 aménagé pour parcourir la côte est australienne (pensez-y dans la construction de votre projet).

La vanlife vous séduit davantage ? Pas de panique, on vous accompagne aussi dans votre projet d’achat dans notre article : Combien coûte un van en Australie ?

Choisir son 4×4 pendant son WHV Australie

Comme c’est aussi le cas pour l’achat d’un van, si vous décidez d’opter pour un 4×4 neuf, celui-ci sera proposé à un tarif différent de celui d’un véhicule d’occasion.

En Australie le prix d’un 4×4 peut évoluer selon différents facteurs :

  • la période de l’année,
  • la région dans laquelle vous décidez d’acheter votre 4×4,
  • la marque du 4×4,
  • les fluctuations du marché,
  • l’équipement du véhicule.

Vous vous en doutez, les prix vont donc varier nettement d’un véhicule à un autre. Souvent, les voyageurs ont une idée précise de ce qu’ils pensent investir, mais la réalité peut être bien différente de ce que l’on croit. Voici des estimations de prix, selon des catégories de 4×4 assez précises. Le but est de vous donner une certaine idée du 4×4 que vous pouvez acquérir en Australie, selon votre budget actuel ou à venir.

Pour un 4×4 d’occasion


Généralement, les pvtistes en Australie, choisissent cette option la moins chère qui et celle d’acheter un 4×4, aménagé ou non, d’occasion. Un véhicule de ce type, enregistre souvent plusieurs « points faibles », qu’il est important de prendre en considération :

  • un kilométrage élevé,
  • peu d’entretien,
  • un équipement minimum,
  • une structure mécanique vieillissante, voire détériorée.

En étant conscient de ces aspects, vous pourrez mieux préparer votre achat et éviter les mauvaises surprises.

Par contre, au niveau du budget, de ce que l’on constate en juin 2024 sur le marché, le prix d’un tel véhicule s’étend entre 6 000 $AU à moins de 10 000 $AU. À première vue, il semble que pour ce budget, il est possible de trouver des véhicules de meilleure qualité par rapport aux vans aménagés au même prix.

Pour un 4×4 récent (d’occasion)


Comme vous pouvez vous en douter, pour des véhicules d’occasion plus récents, les prix seront forcément plus élevés. En revanche, la qualité et la fiabilité du véhicule devraient également être supérieures.

Pour un tel 4×4, les prix commencent généralement aux alentours de 10 000 $AU et peuvent aller jusqu’à 18 000 ou même 20 000 $AU. Ces véhicules sont souvent très bien équipés, avec du matériel de qualité, et affichent un faible kilométrage, ce qui les rend parfaits pour s’aventurer partout.

Si vous avez les moyens, investir dans un 4×4 de ce type pendant votre WHV en Australie peut être une excellente décision. Vous avez de grandes chances de récupérer votre argent lors de la revente, surtout si vous prenez soin de votre 4×4 en effectuant tous les entretiens nécessaires au cours de votre année (ou plus si affinité).

Pour un 4×4 neuf


Dans le cadre d’un WHV Australie, il est beaucoup moins commun de voir des pvtistes acquérir un véhicule neuf auprès d’un constructeur automobile. Pour la simple et bonne raison que les prix sont bien trop conséquents pour un projet aussi court.

Pour vous donner une idée, le modèle le plus « accessible » à l’achat neuf est la Suzuki Jimny XL (2024). Ce véhicule basique, sans option, est disponible à partir de 34 990 $AU. Des frais supplémentaires s’ajoutent pour des options comme la boîte automatique, des améliorations de design et des fonctionnalités de confort. Selon Carsales, il semble que ce soit « l’une des meilleures affaires de 4×4 de la décennie ».

Évidemment, d’autres marques comme Jeep proposent des 4×4 de grande qualité à des prix très élevés. Nous ne nous étendrons pas sur ce sujet, car cela ne vous concerne pas dans le cadre d’un WHV.

Choisir entre l’achat d’un 4×4 aménagé ou l’aménagement DIY


De manière générale, il est plus courant de trouver sur le marché des véhicules déjà bien équipés et prêts à voyager. C’est, selon nous, une alternative très intéressante car vous serez libre de vos mouvements dès que le véhicule sera à votre nom.

Parfois, certains pvtistes achètent un 4×4 d’occasion non aménagé. Le principal avantage est que cela permet de faire des économies à l’achat. D’ailleurs, il suffit juste de quelques équipements pour rendre le véhicule totalement vivable (comme nous vous l’expliquons ensuite). Ainsi, avec un petit budget, il est possible de créer un espace confortable dans un 4×4. Ce qui est parfois plus complexe avec l’aménagement d’un van.

Les frais additionnels

Les coûts à l’achat
  • Les frais d’assurance

Les frais d’assurance varient en fonction de l’âge du conducteur et du véhicule choisi. Dans la plupart des États, l’assurance responsabilité civile est incluse dans la Rego (l’immatriculation de votre véhicule). Par contre, d’autres assurances telles que le bris de glace, le vol ou l’incendie doivent être souscrites séparément. Il est essentiel de bien protéger votre véhicule pour éviter les problèmes sur la route, car un accident peut vite arriver (surtout lorsqu’on fait du hors piste en 4×4).

  • La taxe de changement de propriété

Cette taxe est équivalente à 2 à 3% du prix d’achat de votre véhicule. Il est important de la prendre en compte, car plus le véhicule est cher, plus la taxe est élevée.

  • Les équipements

Il est relativement simple d’équiper un 4×4 non aménagé. Si vous êtes dans ce cas, voici ce qu’il vous faudra prévoir : une tente de toit « Rooftop tent » = environ 2 000 $AU, quelques espaces de rangements disponibles sur Kings (entre autres) = environ 500 $AU pour des rangements complets à disposer dans le coffre du véhicule, et d’autres accessoires pour le tout-terrain (compresseur d’air, sangles, pelle, cale de roue, etc) = environ 300 $AU. Ensuite, avec un peu d’huile de coude et d’organisation, vous serez prêt à partir à l’aventure en un rien de temps.

Pour un 4×4 déjà aménagé, ou non, il faut aussi prévoir quelques équipements supplémentaires : la vaisselle, les provisions alimentaires, le matériel de camping, etc. Soit environ 150 $AU en plus dans votre enveloppe.

  • Le plein de carburant

C’est l’inconvénient principal d’un tel véhicule : la consommation de carburant. Effectivement, contrairement au van aménagé, les 4×4 consomment souvent plus. Soyez attentif au moment de l’achat du véhicule. Un 4×4 avec un moteur essence aura toujours tendance à consommer plus qu’un moteur diesel. Donc, cela implique que les passages à la station essence seront plus nombreux…

Nos trucs & astuces : lorsque vous partez à l’aventure sur les routes isolées de l’Australie, pensez à télécharger l’application gratuite Fuel Map Australia. Elle vous permet d’identifier les stations-service les plus proches et celles avec le carburant au meilleur prix. Pour faire encore plus d’économies, conservez vos tickets de caisse de Woolworths ou Coles, après vos passages en caisse. Grâce à ces tickets vous bénéficiez de quelques centimes d’économies sur chaque litre d’essence payé.

Les frais d’entretien
  • Les frais de renouvellement de Rego

Le renouvellement de votre Rego, c’est-à-dire l’immatriculation de votre véhicule, dépendra de votre situation. Le coût varie en fonction de la durée choisie (3, 6 ou 12 mois) et de l’État où votre véhicule est enregistré.

  • Les frais liés à l’entretien de votre 4×4

Pendant votre voyage, l’entretien mécanique de votre véhicule sera nécessaire. Pour vous donner une idée, un entretien complet tous les 6 mois ou tous les 10 000 km est recommandé.

Pour un 4×4, il est essentiel d’être particulièrement vigilant. Par exemple, après vos escapades en hors-piste sur les plages désertes australiennes, veillez à bien nettoyer votre véhicule, surtout l’extérieur. Cela permet d’éviter l’apparition de rouille sur la carrosserie et, plus grave encore, sur les composants mécaniques du véhicule.

  • Le contrôle technique lors de la vente de votre 4×4

En fonction de l’État où votre 4×4 est immatriculé, vous allez devoir effectuer un contrôle technique. Le coût peut varier selon l’État et le garage choisi, mais comptez au moins 100 $AU pour la visite de contrôle. Prévoyez également une réserve pour d’éventuelles dépenses supplémentaires (réparations de fuites, remplacement d’un feu, etc.).

L’avantage, si vous avez aménagé votre 4×4, c’est qu’au moment de la vente vous allez probablement pouvoir faire une petite plus-value !

Nos conseils pour l’achat d’un 4×4

  • L’inspection

Comme pour les vans, on vous recommande vraiment d’inspecter ou de faire inspecter par un professionnel le véhicule avant l’achat. En investissant environ 100 $AU (selon le garagiste et l’endroit ou vous vous trouvez), vous pourrez peut-être révéler certains vices cachés. Selon nous, c’est vraiment la dépense la plus utile de tout votre voyage (avec l’assurance).

  • L’historique du véhicule

C’est en quelques sorte l’arbre généalogique du 4×4. Ce carnet est à consulté impérativement au moment de la visite. Il vous permet de connaître le passif du véhicule, les factures liées à des frais d’entretien, etc.

Généralement, un carnet d’entretien en ordre est un bon signe. Preuve que le propriétaire est soigneux et minutieux dans l’entretien de son véhicule.

  • La marque du véhicule

Dans notre article Achat d’un véhicule en Australie : les marques à privilégier et à éviter !, nous vous donnons quelques conseils pour bien choisir la marque de votre futur 4×4. Pensez à le lire pour compléter vos connaissances du marché australien.

  • La négociation

Si vous constater quelques frais à faire sur le 4×4 que vous souhaitez acquérir, n’hésitez pas à négocier ! Évidemment, l’idée est de ne pas être trop gourmand, au risque de passer à côté du véhicule de vos rêves. Mais souvent, une petite marge de négociation est toujours possible, surtout entre backpackers.

Désormais, vous savez tout pour le budget à prévoir dans la construction de votre projet d’achat de 4×4 en Australie. Nous vous souhaitons bonne chance et surtout bonne route !

Commentaires (0)

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Laissez un commentaire

Lire d'autres articles